L Edito de PEPS:  Pour un climat de paix, mobilisons nous partout le 25 septembre

Planète en flammes, guerres, explosion des inégalités, crise sanitaire, reculs démocratiques : Plusieurs collectifs regroupant des centaines d’organisations et collectifs ont décidé d’unir leurs forces et leur réflexion dans une journée de mobilisation commune ce 25 septembre 2021.  Samedi, ce sera à la fois la journée mondiale de grève pour le climat et la journée internationale de l’ONU pour l’abolition de toutes les armes nucléaires.  Partout en France, il y aura des assemblées, débats, concerts, marches, pique-niques citoyens… PEPS appelle à participer à cette convergence nécessaire contre le capitalisme qui détruit la planète et engendre partout la guerre.

Alors qu’ Eric Zemmour et ses semblables prêchent la haine de l’étranger et détournent le débat politique des préoccupations de la population, le dérèglement climatique et les guerres impérialistes génèrent des conséquences si graves que l’Humanité prend conscience qu’elle peut disparaître comme espèce humaine, qu’il y a une obsolescence de l’homme possible. L’été 2021 a été marqué par de nombreuses catastrophes climatiques dans le monde (inondations, incendies, ouragans …). Le récent rapport du GIEC a clairement établi la responsabilité de l’action humaine dans le réchauffement climatique, qui multiplie et aggrave ces catastrophes climatiques.

Depuis 2 ans avec la crise de la COVID19 les inégalités ont encore explosé : richesse des milliardaires, profit des multinationales, misère des précaires, retour de la famine dans les pays les plus pauvres. Ce sont nos vies, celles de nos enfants et celles de tous les êtres vivants sur cette terre qui sont en jeu ! Combien de temps accepterons-nous que les intérêts financiers de quelques grandes multinationales (par exemple des brevets sur des vaccins) empêchent la mise en place de politiques mondiales de soin ? Le congrès de Marseille sur la biodiversité est venu rappeler que nous sommes au cœur de la sixième extinction de masse qui menace l’avenir même de l’humanité. Disons-le : Nos vies valent plus que leurs profits !

La défaite des Etats Unis et de leur coalition en Afghanistan, malgré le doublement des dépenses militaires mondiales de 2000 à 2020 qui a atteint 1870 milliards €, a montré l’absurdité de cette course sans frein. « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » disait déjà Jaurès. Aujourd’hui, la France, un des principaux exportateurs d’armes, fait la guerre dans le Sahel, se veut le gendarme de l’Afrique de l’Ouest, protège les dictateurs et dépense sans compter dans l’arme nucléaire.

Paix, climat, justice sociale, santé, sur tous ces sujets, ce gouvernement a privilégié une gestion autoritaire au service de quelques-uns : réarmement, loi de sécurité globale, loi climat dérisoire au regard des enjeux et des propositions démocratiques, projet de réforme des retraites, du chômage, état d’urgence sanitaire, conseil de défense … et répression de toutes les contestations. Pour PEPS, les premières mesures pour le climat et pour la paix sont celles-ci :

  • Pas d’argent pour les énergies fossiles : Arrêt immédiat des subventions et des investissements bancaires dans les entreprises carbonées comme Total !
  • Sortie de l’OTAN et des traités de libre échange
  • Troupes françaises hors d’Afrique
  • Ratification par la France du Traité d’interdiction des Armes nucléaires adopté le 7 juillet 2017 par l’ONU
  • Non au nucléaire civil et militaire 

Retrouvons-nous partout en France samedi 25 septembre pour un climat de paix ! Justice climatique et justice sociale, même combat !

PEPS, le 20 septembre 2021

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code